Julia Baleine Ménard est diététicienne à Nutri & Co, à Quimper. (©Côté Quimper)

Côté Quimper a demandé à Julia comment mieux manger et récupérer après les fêtes ! En quelques sortes, ce sont aussi de bonnes résolutions !

Le mois de janvier est souvent synonyme de bonnes résolutions. Notamment au niveau de l’alimentation.  Julia Baleine-Ménard, diététicienne nutritionniste à Quimper (Finistère), nous donne les grandes règles à respecter pour manger sainement et les astuces pour y parvenir.

Quelles règles faut-il se fixer pour adopter une alimentation saine ?

Il faut adopter les aliments les plus simples possible. On abandonne donc les plats industriels, les sucres de régime, les desserts lactés, les yaourts allégés. Le plus important est d’anticiper ses repas sur la semaine. Quand on manque de temps, on peut ouvrir une boîte de conserve bien sûr. Et puis, le but n’est pas de faire de la grande cuisine : une omelette avec des féculents et quelques légumes, c’est parfait !

Quels sont les aliments incontournables dans la cuisine ?

Il faut un beau panier de fruits et de légumes ; des laitages de base (yaourt nature, fromage blanc), des œufs, de la volaille, du poisson, du jambon et de l’épicerie. Il faut être curieux, essayer de cuisiner du boulgour, du quinoa, des légumes secs, du céleri boule ou céleri branche… Il faut s’amuser en cuisine.

Que prend-on au petit-déjeuner ?

L’idéal est de prendre du pain au levain. Les flocons d’avoine sont aussi une bonne option. On peut y ajouter du sirop d’érable, des fruits secs (attention à la dose !)… On complète avec une protéine (lait, jambon ou œuf). Préférez un fruit à un jus de fruits.

Le déjeuner est souvent négligé, pris très rapidement.

Erreur. C’est un repas important. Il faut bien manger pour éviter les grignotages de l’après-midi. Faites une assiette très colorée avec une protéine (plutôt animale), des légumes et un féculent. Vous terminez avec un laitage ou un fruit. Le goûter est nécessaire aux enfants et aux sportifs.

Le soir, on opte pour un repas léger ?

Non, on cuisine un repas digeste. C’est différent. Une soupe et un fruit ne sont pas suffisants. Il faut mieux manger un féculent, des légumes et une protéine végétale type lentilles.

Le sucre est-il vraiment notre pire ennemi ?

Pendant des années, on a fait la chasse au gras. Et on est devenu addict au sucre. Il y en a partout : plats industriels, pain de mie, brioche, soda, desserts… Il faut limiter tout cela au maximum. Par exemple, il faut mieux prendre un yaourt nature qu’on sucre avec du miel, de la confiture maison, du rapadura, des cranberries… C’est meilleur pour la santé et délicieux !

Que pensez-vous des régimes détox ?

Tout dépend de la manière dont ils sont menés. Mais je trouve qu’il est important de mettre le foie au repos en janvier ou après. C’est notre station d’épuration. Alors, on arrête complètement l’alcool et les boissons sucrées. On privilégie les cuissons douces : à l’eau ou à la vapeur. Certaines plantes peuvent nous aider dans cette détox car elles stimulent la fonction hépatique : l’artichaut, le gingembre, le citron, le fenouil…

Print Friendly, PDF & Email