Le régime IG

Le régime IG

 

Ce régime alimentaire particulier vise la perte puis le maintien du poids, au travers du contrôle de la qualité des glucides, en d’autres mots leur index glycémique (IG). Issu de la recherche sur la gestion du poids et la satiété, les chercheurs à l’origine de ce régime ont démontré que des aliments, comme la pomme de terre ou le pain, favorisent l’augmentation du sucre dans le sang de manière excessive. Pour éviter les conséquences négatives sur la santé et la ligne, autant choisir les « bons » sucres pour accompagner une perte de poids.

Le principe de base

Dans ce régime, il est possible de manger de tout ! Mais, sans supprimer les glucides, il va falloir choisir les aliments en fonction de leur capacité à élever le taux de sucre dans le sange après un repas. Cette capacité est mesurée grâce à l’index glycémique (IG). 

Ainsi, les glucides rapides qui augmentent rapidement et dans de fortes proportions la glycémie, présentent un IG élevé, soit supérieur à 70. A contrario, les glucides lents qui jouent peu sur la glycémie ont un IG bas, inférieur à 55.

Alors quels sont les effets des aliments à IG élevé ? Le corps réagit très rapidement : l’absorption des glucides agit sur le pancréas qui secrète alors une quantité d’insuline importante dans le sang. Or l’insuline favorise le stockage des graisses ! C’est ce qui entraine la prise de poids. 

Le fait de consommer des aliments à IG bas ou modéré vise à réduire l’insuline dans le sang et si vous couplez ce régime alimentaire à une activité physique régulière, la perte de poids est enclenchée rapidement en permettant de bruler les graisses.

 

Un régime en trois phases

Comme dans tout régime, plusieurs phases sont à respecter :

  • Le premier palier sert à initier la perte de poids. Seuls ls aliments à IG très bas, inférieur à 20, sont préconisés. La perte de poids doit être rapide et donner envie de continuer. 
  • Le deuxième palier, quant à lui, est une phase de déstockage. La perte de poids devient progressive et doit permettre d’atteindre le poids souhaité. Moins rapide que les régimes hyperprotéinés, il est tout aussi efficace. Les aliments consommés ont un IG qui peut aller jusqu’à 55.
  • Le dernier palier correspond à une phase de stabilisation. Dans cette phase, tous les aliments dont l’IG est inférieur à 70 sont permis, mais il faut continuer de favoriser les aliments à IG bas.

Le réimage IG est d’autant plus efficace pour les personnes dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 25 et si la masse grasse dépasse les 25% de la masse corporelle. Les résultats seront rapidement visibles.

Pour qui ?

Les personnes concernées par le régime IG sont en priorité celles qui ont besoin de maitriser leur taux d’insuline, donc les personnes qui ont un risque élevé de développé un diabète de type 2. 

Mais pas seulement. Ce régime est idéal pour les personnes ayant tendance au grignotage ou aux fringales, ou à réagir au stress, c’est-à-dire à ceux qui ont tendance à consommer beaucoup de glucides contenus en général dans le riz, le pain, les pâtes, les sucreries, … 

Vous voulez savoir si ce régime est fait pour vous ? Faites un essai sur une petite semaine pour voir s’il vous convient. Vous devriez déjà voir apparaître des résultats vous donnant envie e continuer. Et comme vous pouvez manger de tout, pas d’effet de privation, ni de frustration. Il faut juste faire attention que votre alimentation soit ou reste équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.